AJ HACKETT
En 1986, le Néo Zélandais Alan John Hackett, s’inspirant d’une vidéo du Dangerous Sport Club, fait des recherches sur l’utilisation des fils de latex et met au point les premières techniques de fabrications sécurisantes des élastiques de saut.

C’est lui qui introduit en France cette technique.
La mode s’en répandra très vite, à travers le monde.

En 1987 c’est le saut au pont de Caille, près d’Annecy, puis le saut de la Tour Eiffel, tous deux réalisés par AJ Hackett.

Le Pont de la Souleuve (AJ Hackett) inauguré en 1989 deviendra le centre permanent le plus important de saut près de Paris.

www.ajhackett.fr